After Effects, Le guide complet pour débuter

le 29 juin 2020
15 minutes Facile 734 vues

Créer des animations grâce aux images clés

Dans cette partie, nous allons parler des images clés et comment elles nous permettent d'animer des éléments dans After Effects. Avant de rentrer dans la pratique, il y a quelques notions importantes que nous devons voir.

Les interpolations

After Effects permet d'animer avec des interpolations. Cela signifie que nous n'allons pas devoir animer nos éléments images par image (ce qui peut être très long) comme on le ferait avec un logiciel d'animation 2D comme pivot.
Une interpolation veut dire que nous allons pouvoir définir des valeurs et des configurations à des instants clé, et que le logiciel se chargera automatiquement de calculer toutes les valeurs intermédiaires pour avoir une transition fluide d'un état A à un état B.
Plus simplement, nous allons dire à After Effects qu'à 0 seconde notre texte se trouve à gauche de l'écran et qu'à 2 secondes notre texte se trouve à droite. After Effects animera automatiquement le déplacement du texte de gauche à droite pendant les 2 secondes.

Timing et espacement

Ceux qui ont déjà lu nos cours d'animation connaissent bien ces termes, nous allons parler de timing et d'espacement.
Le timing : C'est la durée du mouvement, le temps qui s'écoule entre le début et la fin du mouvement.
L'espacement : C'est la distance parcourue par votre objet entre deux images.
Plus l'espacement, c'est à dire la distance parcouru entre deux images, est réduit plus votre objet se déplace lentement. Plus l'espacement est grand plus l'objet va vite. Lorsqu'un objet accélère, les espacements augmentent au fil du temps, et inversement. Pour le même timing et la même distance parcourue, nous allons pouvoir avoir des espacements différents.

Image

Cette image illustre différents types d'espacements. Imaginez qu'on ai un trait vertical qui se déplace de gauche à droite sur une ligne horizontale. Chaque numéro correspond à une image. Le premier schéma montre un espacement linéaire, le trait se déplace à vitesse constante, l'espacement reste inchangé. Le second est un ease-in, l'arrêt est progressif, le troisième un ease-out, démarrage progressif, et en dernier easy-ease. Cette notion de démarrage changement de vitesse progressif s'appelle l'easing. L'easing rend vos animations plus fluide, plus agréable à regarder et plus réaliste.

Image

Dans cet exemple, la balle verte fait un rebondissement plus réaliste, c'est parce qu'elle ralentit progressivement à l'approche et à l'éloignement de son point le plus haut. Nous verrons un peu plus tard comment manipuler ces notions dans vos animations After Effects.

Animer un élément dans After Effects

Entrons sans plus tarder dans le vif du sujet, animer des éléments avec After Effects. Dans After Effects, toutes les animations se feront dans la fenêtre de montage, au niveau des propriétés des calques. Comme nous l'avons vu dans le chapitre sur les calques, tout élément présent à l'écran est obligatoirement dans un calque. Chaque calque possède un ensemble de propriétés. Les propriétés peuvent définir la position de l’élément, sa couleur, son opacité, etc. Chaque effet appliqué au calque possède lui aussi ses propres propriétés.

Image

Dans la fenêtre de montage, à gauche de chaque calque, une petite flèche vous permet d'accéder aux propriétés de celui-ci.

Image

Dans mon exemple, j'ai un solide carré bleu. En dépliant les propriétés, je m'aperçois que je peux modifier son point d'ancrage, sa position, son échelle, sa rotation, et son opacité. Je vous invite à tester de votre côté en faisant varier ces valeurs.

Image

Vous pouvez utiliser les raccourcis pour gagner du temps! Par exemple, lorsque vous avez un ou plusieurs calques de sélectionnés, appuyez sur P pour faire apparaître la propriété position, ou R pour rotation, T pour opacité, ou encore S pour échelle.
Ce sont donc les valeurs de ces propriétés que nous allons faire varier au fil du temps. Utilisez le curseur bleu de votre timeline pour vous positionner au moment ou vous souhaitez que l'animation commence (à 0s par exemple, pour que l'animation commence directement au début de la séquence). Puis cliquez sur le petit chronomètre pour activer les interpolations et créer votre première image clé.

Image

Au départ les images clés sont représentés sous forme de losange. Vous voyez donc un losange bleu apparaître sur la timeline à la position du curseur sur la ligne ou se trouve la propriété pour laquelle vous avez activé les interpolations. Chaque propriété peut suivre une variation au fil du temps via les images clés ou pas. Si vous désactivez le chronomètre sur une propriété celle-ci restera figée dans le temps. Maintenant que nous avons notre première image clé, nous allons nous déplacer dans le temps à l'instant ou nous souhaitons finir notre animation, et nous allons modifier la valeur de la propriété pour laquelle nous avons activé le chronomètre.

Image

Comme vous pouvez le constater, une image clé est automatiquement créé ! Maintenant que nous avons 2 images clés, nous pouvons lire la composition et voir le résultat.

Image

Image

Tout à gauche de la ligne avec le chronomètre activé vous trouverez 3 boutons. Ceux-ci vous permettent d'aller à l'image clé précédente, de créer manuellement une image clé à l'instant t ou se trouve le curseur, et d'aller à l'image clé suivante. Vous savez maintenant faire varier n'importe quelle propriété d'un calque d'une valeur à une autre, et c'est cette technique que vous allez utiliser pour toutes vos animations dans After Effects. Petit exemple concret, je veux faire apparaître un titre en le faisant arriver depuis la gauche, puis repartir par la droite. Pour cela, j'active le chronomètre sur la propriété position du calque de mon titre, je créé une première image clé ou je place mon titre à gauche, une image clé un peu après ou le titre est au centre, je laisse passer quelques secondes ou le titre sera immobile, je créé une nouvelle image clé pour marquer que le titre n'a toujours pas bougé, je vais encore après et je déplace mon titre à droite.

Image

Les types d'image clés

Vous vous souvenez qu'un peu plus tôt nous avons parler d'easing ? De démarrer progressivement, de s'arrêter progressivement ? Et bien dans After Effects, il existe des "types" d'image clé exprès pour ça. Linéaire : Par défaut votre image clé est représenté sous forme de losange, cela signifie que l'interpolation sera linéaire. Donc d'une image à l'autre l'espacement sera constant. Bézier : C'est le type d'image clé qui nous intéresse ! Cela signifie qu'il y a une accélération progressive, un ralentissement progressif ou bien les deux. Sur After Effects, ces images clés sont représentées par un sablier ou une flèche dans une direction selon que ce soit un ease-in ou ease-out. Pour obtenir ce type d'image clé, il suffit de faire un clique droit sur une image clé existante, et dans le menu "Assistant d'image clé" choisir "Lissage de vitesse".

Image

Maintient : Ce type d'image clé permet une variation de valeur sur une propriété du calque sans interpolation. Cela signifie que la valeur de la propriété restera identique jusqu'à la prochaine image clé, sans transition. Pour maintenir une image clé il suffit de faire un clique droit dessus et de choisir le menu "Maintient des images clés".

L'éditeur de graphiques

Pour modifier avec plus de précision la vitesse de l'animation et mieux contrôler l'easing, il existe un outil qui s'appelle l'éditeur de graphiques. Pour y accéder, il faut cliquer sur un bouton qui se trouve en haut à droite de la liste des calques.

Image

Une fois dans cette vue, double-cliquez sur la propriété que vous souhaitez éditer. Vous obtenez un graphique représentant la vitesse de l'animation. Pour la position par exemple, cela se compte en pixel / seconde. La vitesse est représentée sur l'axe vertical et le temps toujours sur l'axe horizontal.

Image

Lorsqu'une image clé est sélectionnée, ces boutons en bas vous permettent de passer d'un type d'image clé à un autre, linéaire, bézier auto, lissage de vitesse etc. Vous pourrez ensuite utiliser les poignets à gauche et à droite de chaque image clé pour faire varier la courbe et avoir une accélération plus douce ou plus rapide.
Les masques
Page suivante
Les différents types de calques
Page précédente